Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
       la Terre est pour Tous / Everybody’s Earth/ La terra è di tutti /  الأرض للجميع

Les disparus de la mer !!!

7 Septembre 2013, 14:11pm

Tunis 6 Septembre 2013, Pour toute la Tunisie c’est le quarantième jour après l’assassinat de Mohamed Brahmi et toute l’attention est consacrée à ce qui va se passer en ceux deux jours du point de vue politique. Mais le 6 Septembre 2013, toujours en Tunisie l’attention et l’émotion de certains tunisiens sont aussi consacrées à rappeler ce qui s’est passé l’année dernière dans une petite île, tout près de la Tunisie mais déjà dans un autre continent, appartenant à Italie. C’est l’émotion des parents des migrants tunisiens disparus le 6 septembre 2012 au large de l’ île de Lampione, très près de l’ île de Lampedusa. 56 survécus et 79 disparus, sans qu’une vérité sur cet évènement aïet encore été établie. Même dans ce cas certains des parents reconnaissent les visages de leurs enfants dans les photos publiées dans certains journaux en Italie prises qui les montrent sur l’ile de Lampione ou de Lampedusa pendant les secours. La douleur des parents du 6 septembre ne fait que s’ajouter à la douleur de beaucoup d’autres parents de la Tunisie que depuis plus de deux ans cherchent à comprendre comment leurs enfants puissent être disparus, et demandent une prise de responsabilité par l’Etat italien, l’Etat tunisien et l’Union Européenne au fin d’ouvrir une enquête sérieuse sur ce qui s’est passé. Le 6 septembre 2013 les parents du naufrage du 6 septembre 2012 et les parents des autres migrants tunisiens disparus ont manifesté tout près de l’ambassade d’Italie pour continuer à demander la vérité, et rappeler à l’Italie et à la Tunisie toutes les dates de départ des personnes disparus : 10 septembre 2010, 11 février 2011, 1 mars 2011, 14 mars 2011, 29 mars 2011, 29 avril 2011, 5 mai 2011, 6 septembre 2012, 21 septembre 2012. C’est avec des banderoles et des papiers autocollants reproduisant ces dates que les parents des migrants disparus se sont présentés devant l’ambassade d’Italie, pour terminer leur proteste devant le siège de l’Ugtt. Quelqu’un pourrait penser que le 6 septembre 2013 n’était pas une date pour une manifestation semblable, mais il ne s’agit pas d’une nouveauté : c’est depuis des années que face à leur manifestations on dit aux parents des migrants tunisiens disparus que ce n’est pas le temps pour leur cause. En réalité, face à la disparition de leurs enfants pour les parents et les familles c’est toujours le temps, un temps prolongé constitué de leur douleur et d’une question continuelle sur ce qui s’est passé. Est-ce que les Etats responsables des politiques migratoires et donc de la disparition des migrants tunisiens se daigneront jamais de leurs répondre ?

Collectif de soutien aux mères et familles des migrants tunisiens disparus

Commenter cet article